Site under construction

Warning: a technical problem (MySQL server) prevents access to this part of the site.

Thank you for your understanding.

ENS LSH - Colloque - Pour une histoire critique et citoyenne, le cas de l’histoire franco-algérienne

ENS LSH - Colloque - Pour une histoire critique et citoyenne, le cas de l’histoire franco-algérienne

Pour une histoire critique et citoyenne
Le cas de l’histoire franco-algérienne

20, 21, 22 juin 2006


Actualités


-   23 avril 2008 - Parution de l’ouvrage Pour une histoire franco-algérienne. En finir avec les pressions officielles et les lobbies de mémoire. Sous la direction de Frédéric Abécassis et Gilbert Meynier.

Editions La Découverte, Ecole normale supérieure Lettres et sciences humaines, Paris, avril 2008.

(JPG) L’histoire de l’Algérie coloniale suscite toujours des débats passionnés. La sanglante guerre d’indépendance algérienne (1954-1962) explique cette passion, qu’on ne retrouve pas pour les autres ex-colonies françaises : les mémoires blessées de ses acteurs militaires français, pieds-noirs, harkis, combattants du FLN... se bousculent encore dans un affrontement d’histoires souvent mythifiées, voire mystifiées, de part et d’autre de la Méditerranée. Comment en finir avec ce passé franco-algérien qui divise, comment construire enfin une histoire partagée pour affronter sereinement un présent où ses traces sont si prégnantes ? Par le travail des historiens indépendants, loin des histoires d’États, qu’il s’agisse de la reconnaissance du « rôle positif de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord » affirmée en France par la loi du 23 février 2005 (disposition heureusement abrogée) ou du discours officiel algérien stigmatisant la « politique génocidaire de la France en Algérie ».

Telle est la conviction qui a animé les organisateurs du colloque organisé à l’Ecole normale supérieure lettres et sciences humaines en juin 2006 : « Pour une histoire critique et citoyenne au-delà des pressions officielles et des lobbies de mémoire : le cas de l’histoire franco-algérienne. » Ce livre restitue, pour les non-spécialistes, une synthèse accessible des quelque soixante-quinze communications à ce colloque d’historiens français, algériens et d’autres pays.

On y découvrira la formidable richesse des savoirs accumulés depuis des décennies, mais surtout dans les dernières années, sur l’histoire de l’Algérie coloniale, dans toutes ses dimensions : politiques et sociales, économiques et militaires, culturelles et religieuses. En bref, une remarquable défense et illustration du métier d’historien, de l’autonomie des chercheurs et des enseignants, en même temps que de la fonction sociale et éducative de l’historien.


-   20 mars 2008 Pierre Bourdieu, Images d’Algérie. Une affinité élective. Une exposition de photographies à l’Ecole normale supérieure Lettres et sciences humaines, du 5 mai au 11 juin 2008. Vernissage le 5 mai à 18h. Entrée libre du lundi au vendredi de 9h à 17h.

(JPG) « Le regard d’ethnologue compréhensif que j’ai pris sur l’Algérie, j’ai pu le prendre sur moi-même, sur les gens de mon pays, sur mes parents, sur l’accent de mon père, de ma mère et récupérer tout ça sans drame, ce qui est un des grand problème de tous les intellectuels déracinés, enfermés dans l’alternative du populisme ou au contraire de la honte de soi liée au racisme de classe. J’ai pris sur des gens très semblables aux Kabyles, des gens avec qui j’ai passé mon enfance, le regard de compréhension obligé qui définit la discipline ethnologique. La pratique de la photographie, d’abord en Algérie, puis en Béarn, a sans doute beaucoup contribué, en l’accompagnant, à cette conversion du regard qui supposait,-je crois que le mot n’est pas trop fort-, une véritable conversion. La photographie est en effet une manifestation de la distance de l’observateur qui enregistre et qui n’oublie pas qu’il enregistre (ce qui n’est pas toujours facile dans les situations familières, comme le bal), mais elle suppose aussi toute la proximité du familier, attentif et sensible aux détails imperceptibles que la familiarité lui permet et lui enjoint de d’appréhender et d’ interpréter sur le champ (ne dit-on pas de quelqu’un qui se conduit bien, amicalement, qu’il est "attentionné " ?), à tout cet infiniment petit de la pratique qui échappe souvent à l’ethnologue le plus attentif. Elle est liée au rapport que je n’ai pas cessé d’entretenir avec mon objet dont je n’ai jamais oublié qu’il s’agissait de personnes, sur lesquelles je portais un regard que je dirais volontiers, si je ne craignais pas le ridicule, affectueux, et souvent attendri. » (Extrait tiré de l’entretien avec Pierre Bourdieu, mené de Franz Schultheis, 2001. Publié (allemand, anglais) dans : Camera Austria No. 75, Graz, 2003 ; ainsi que dans : Pierre Bourdieu. Images d’Algérie. Une affinité élective, Paris, Actes Sud 2003)


(GIF) - Décembre 2007 - Parution de l’ouvrage : La France et l’Algérie : leçons d’histoire. De l’école en situation coloniale à l’enseignement du fait colonial. Sous la direction de Frédéric Abécassis, Gilles Boyer, Benoît Falaize, Gilbert Meynier et Michelle Zancarini-Fournel, Institut National de Recherche Pédagogique, Collection Education, Histoire, Mémoire, Lyon 2007.

Fruit d’une partie des réflexions engagées à l’occasion du colloque organisé par l’ENS LSH en juin 2006, cet ouvrage entend faire l’état des travaux sur les questions scolaires au coeur de l’histoire des relations franco-algériennes de 1830 à nos jours.


-   12 novembre 2007 - Les actes du colloque sont en ligne au format html


-   11 septembre 2007 - Reprise de la mise en ligne progressive des actes du colloque


-   20 juin 2007 - De nouveaux comptes rendus de livres à découvrir : Préfaces et comptes rendus de livres


-   13 juin 2007 - Conférence à deux voix de Mohammed Harbi et Gilbert Meynier sur l’Algérie, des origines à nos jours, le 25 juin 2007, à la Maison des Passages, 44 rue Saint Georges, 69005 Lyon, à 19 h 30.

A 17 h 30 le même jour, séance de signature de leurs livres à la librairie "A plus d’un titre", 4 quai de la Pêcherie, 69001 Lyon.

-   28 mars 2007 - Lancement de la mise en ligne des actes des communications : Actes en ligne

-   7 novembre 2006 - Le site et les vidéos du colloque sont référencées dans la base ENSmédia

-   6 novembre 2006 - Les vidéos des communications sont en ligne.

-   3 juillet 2006 - Mise en ligne des vidéos de chaque session thématique pour une vision en différé (les liens sont accessibles depuis le programme du colloque).

-   20 au 22 juin 2006 - Le colloque est retransmis en direct en vidéo depuis ce site internet (format Real).

-   16 juin 2006 - Mise en ligne des résumés des communications.

-   31 mars 2006 - Mise en ligne du programme complet.